Viva la Mamma !

En ce moment, ma vie ressemble au défilé Dolce & Gabbana hiver 2015-2016. Comprendre : 90% de mes amies sont enceintes ou viennent d’accoucher.

Mon Iphone n’arrête pas de sonner, What´s App est en feu « Allo, devine quoi ? Je suis enceinte !! » bip bip « Victor est né à 18h07, regarde il n’est même pas fripé ! Passe nous voir ! »

C’est du kif pur qui arrive en 4G. C’est ce bonheur qui irradie sur la bande de potes. C’est cette sensation, quand celle avec qui tu as fait les quatre cent coups t’annonce qu’elle va devenir… Maman. C’est pire que cool car c’est juste beau et quand c’est comme ça, je n’ai plus les mots, juste. Je n’ai plus les mots justes.

Et puis, entourées de toutes ces femmes enceintes, je ne me suis jamais sentie aussi mince ! C’est même devenu un fait statistiquement prouvé : j’ai le ventre plus plat que 90% de mon entourage. Et que Bianca Balti. Plus efficace que le sport, merci les copines, merci D&G ! Et je ne fais plus la queue au resto, ni chez Carrefour. Jamais !

Oh ça vaaaa !! Si on ne peut même pas profiter des petits avantages de la maternité, avec toutes les galères que m’apporte cette grossesse multiple… Comment ça, je suis gonflée ?

Vous imaginez, vous, ne plus pouvoir faire de shopping plus de vingt minutes sans devoir tout arrêter pour cause d’urgence pipi ? Dire adieu aux soirées plateau sushi / Grey ´s Anatomy ? (Poisson cru + docteurs sexy + hormones = équation dangereuse). Apprendre par neuf copines différentes neuf différentes méthodes de rééducation du périnée ? Devoir répondre à des questions telles que : « Hercule, tu trouves ça lourd à porter ? Pour une fille. Non mais, franchement hein, on peut tout se dire ! » Se faire traiter de s****e dans une loghorée larmoyante parce que « tes pieds A TOI ne ressemblent pas à des SAUCISSES et ils entrent dans tes espadrilles Chanel !!! » Découvrir l’existence du slip filet et pire, le pourquoi de son existence ? Finir un déjeuner sans fromage et sans copine, parce que celle-ci préfère « rejoindre son lit que s’endormir sur son assiette ». Se demander si la grossesse fatigue à ce point où si la mille deux centième version de « Mon ex, ce connard » était réellement une bonne idée ? Recevoir des messages qui n’appellent pas de réponse à 4h30 du mat : « Je n’arrive plus à dormir, je veux manger du fromage avec des moisissures dessus. Beaucoup de fromage. Avec beaucoup de moisissures. Non, je veux boire. De l’alcool. Boire beaucoup d’alcool. »

Mais ma vie est d’un compliqué, en ce moment, vous n’imaginez même pas. Devoir écrire ce billet parce qu’on ressent tellement d’émotions qu’on a besoin d’en rire pour ne pas pleurer.

De joie.

Qu’est ce que c’est beau, la vie en Dolce & Gabbana !

9 Commentaires

Marine

Superbe !

Ton texte est adorable et je compatis car… Je suis enceinte ! Team baby 2015 ! Bon courage pour gérer les humeurs des copines, vous autres proches de femmes enceintes devriez avoir une palme pour tout ce qu’on vous fait subir !

Sinon le défilé D&G est super chouette, j’aime beaucoup les minaudières, mais on peut ranger un biberon et 4 couches là dedans :p

Belle journée Aurélia !

Répondre
Clo

Très beau défilé et très bel article rempli de sensibilité. Oui c’est si beau d’être maman.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>