Baskets compensées et crise d’ado

Sneakers « Albierta » See by Chloé

La 1ère fois que mon regard à croisé ces beautés, c’était il y a quelques semaines, à l’occasion d’un déjeuner avec Mimnor. Elle venait de craquer pour elles et j’avouais qu’elles ne me laissaient pas indifférente.

Mais à ce moment là, j’étais loin de penser que j’aillais sauter le pas et les commander. J’avais une résolution (NO MORE SHOES !) – absolument intenable on est d’accord – mais j’essayais encore de m’accrocher.

Jusqu’à ce qu’elles commencent à hanter mes pensées :

 » – Elles iraient bien avec mon nouveau sac, ouais…

- Oh là là je les imagine avec mon petit pull nude, ça serait canon…

- Il me les faut, ahhhhhhhhh !  »

Moi craquer → Taper le code de la CB → Valider panier !

Je les ai portées ce matin pour aller faire mes courses (avant de tomber pour une sieste de 6 heures, no comment) et je dois dire que je ne regrette pas mon achat.

Il faut dire qu’elles possèdent de sérieux atouts : confort et hauteur (l’attribut majeur des compensées) et surtout ce que j’aime avec ce genre de modèle hybride entre la chaussure et la basket, le côté COOL sans être trop STREET, HAUT sans être trop STRICT…

C’est drôle parce qu’en écrivant ce billet, je me suis souvenue que je portais déjà des baskets à talons dans les années 90. A l’époque, ça s’appelait des No Box, c’était le summum de la hype (Ophélie Winter en portait, t’imagines ?) et ça coûtait aussi un bras.

Isabel et Chloé auraient tout piqué à Ophélaille la reine du staille que ça ne m’étonnerait pas !

(Humour).

Moi qui avais l’impression d’avoir vraiment évolué « stylistiquement parlant » ces dernières années (pfffff la meuf quoi), après être passée par des périodes troubles (années 90 obligent / NOT MY FAULT !) je suis en train de prendre conscience en direct live from ma chaise de bureau qu’en fait, je me fringue TOUJOURS de la même façon que lorsque j’avais 14 ans !

(Angoisse).

En 1996, je portais mes No Box avec un jean trop grand, qui ne s’appelait pas encore Boyfriend mais sobrement 501, un tee-shirt trop serré sérigraphié « Don’t touch » avec des empreintes de mains à l’emplacement des mes seins inexistants et ON TOP OF IT, l’incontournable gilet en acrylique blanc Jennyfer.

(Et j’avais les sourcils trop épilés, mais ça c’est un autre débat).

En 2011, mes No Box ont été remplacées par des See by Chloé (et des Isabel Marant), OK. Mon tee-shirt trop moulant s’est vu remplacé par un tee-shirt trop grand (coolitude oblige) sur mes seins toujours inexistants. Entre temps je suis devenue allergique à l’acrylique (putain de BOBO-isation !), et j’ai remplacé mon sac Viahéro (nostalgie) par un Muse two Yves Saint-Laurent. Ok, Ok.

Mais le fait est que je porte TOUJOURS des baskets à talons, avec un bon vieux 501, un tee-shirt et un gros gilet…

Ca m’apprendra à avoir foiré ma crise d’ado !

26 Commentaires

Anne-Claire

Faut vraiment plus que je vienne sur ton blog j’ai envie de TOUTE tes chaussures, et je ne peux absolument pas suivre! Je viens de craqué pour des Marc Jacobs que je paye en 3 fois et je sens que je vais me ruiné dans les chloé, ce qui serais ma quatrième paires de l’année…

Répondre
Alex

Hum j’essaie de me raisonner et je me dis qu’elles ressemblent trop a des shoes qu’on a déjà.. Entre la sneaker IM, la compensée sandro et la Première zara.. Mais si j’en avais eu aucune de celles la j’aurais volontiers craqué Hehe !! J’aime bien ton blog et le ton de tes billets, des bises bon weekend!

Répondre
Nelly

J’aime cette façon que tu as de parler de la mode, avec ta pointe d’humour et surtout sans prise de tête! Xd
Tes baskets sont trop belles bon choix! Bisous

Répondre
Céline

Hahaha !! Tu m’as tuée avec le t-shirt don’t touch, non mais quelle horreur ! En plus à cette époque on avait même pas encore de poitrine :)

Répondre
pauline

Ah non enorme le remember année 90 style ophelyyyyy j’ai adoré ce petit voyage dans le temps…
et franchement j’ai craqué pour les sneakers Marant avant de voir les Chloé et fanchement je me dis que c’est dur de tenir quand on voit ces beautés

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>