Comment se maquiller pour un entretien d’embauche?

© Georgio Gruizza (Fotolia)

C’est dans ces moments que l’adage « less is more » prend tout son sens. On joue la sobriété, l’idée étant d’être à son avantage sans trop en faire.

Teint

On sublime sa carnation avec un fond de teint léger (ID de Bare minerals ou le Teint prodigieux de Nuxe, tous deux très naturels et adaptés à tous les types de peau)

Pommettes

Un blush abricoté pour les carnations mates (tropical radiance de Bare minerals), rosé pour les carnations plus claires (Eclat naturel de Bare minerals)

Yeux

On fait ressortir son regard avec un eye liner et un mascara noir

Lèvres

Un rouge à lèvre nude sera parfait, pour le côté sophistiqué juste ce qu’il faut (L’oréal Paris ligne accords naturels, les nudes de Gemey, ou le rouge crème de gloss « beige élixir » de Dior)

Cheveux

On les coiffe sagement (on évite les barrettes Hello Kitty et les élastiques fluos), on reste sobre mais féminine: brushing lisse, queue de cheval basse, chignon banane… Une jolie brillance est toujours appréciable, alors on pense à la touche de sérum avant de sortir (John Frieda, Jacques Dessange…)

Ongles

On ne soupçonne pas à quel point les mains sont jaugées par les recruteurs! Des mains soignées envoient un message: « Je suis une personne soignée, qui porte attention aux détails… ». A moins de travailler dans la mode ou la coiffure, on évitera donc le doré très tendance cet hiver au profit d’une french manucure ou d’un baby rose.

D’autres idées?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>