« I’LL TRY TO DO IT MYSELF ! »

                                 defile isabel marant

                      —

Je sais, je sais, vous êtes passées à autre chose (le saut de Felix Baumgartner, Danse avec les stars #LUL) et la fashion week Parisienne est terminée depuis une semaine, soit un siècle en calendrier fashion… Mais moi, j’ai encore envie de partager avec vous ces petits moments passés dans les backstages beauté des défilés, ici celui d’Isabel Marant avec L’Oréal Paris !

Sur cette vidéo, vous apercevez le top Magdalena Frackowiak (un peu excédée) qui se démène pour enlever elle-même les strass qui ont été collés sur ses paupières pour le défilé Dior, qui précède celui d’Isabel Marant.

C’est toujours une appréhension pour les équipes coiffure et maquillage en backstage, qui ne savent jamais comment vont arriver les filles de chez Dior* (même s’ils reçoivent des indices par téléphone, précieux pour savoir quelle stratégie adopter, quels produits utiliser, pour dé-Diorifier les tops et en faire des Marant girls désarmantes de naturel en seulement quelques minutes puisqu’on est, de toutes façons, très en retard).

On pourrait penser que pour les tops, le stress n’est pas de mise, après tout, elles n’ont qu’à se laisser faire… Mais c’est parfois là que ça bloque. Se faire toucher les cheveux par quatre personnes en même temps, démaquiller les yeux par deux maquilleuses, ça frotte, ça tire, ça va vite…

STOP !

C’est souvent à ce moment là qu’elles ont envie de reprendre les choses en mains. On n’est jamais mieux servi…

Bla bla bla.

* Si l’on vivait dans un monde parfait, un petit inversement de ces deux shows dans le planning pourrait éviter quelques cheveux blancs à la team beauté et aux tops, à mon humble avis. Moi j’dis ça…

5 Commentaires

Marion

Haha, c’est vrai que dans ce cas là, un inversement des deux défilés serait plutôt judicieux. :) N’empêche, j’imagine que ça doit être stressant d’avoir tous ces gens qui s’agitent autour de nous. Déjà que personnellement j’ai du mal à supporter que ma coiffeuse me touche, j’imagine là…

Bise

Répondre
Pauline

Oh la la mais ils l’ont maquillé à la gouache indélébile et collé ces strass à la super-glu !!! La pauvre, ça ne doit vraiment pas être évident. Surtout les yeux, si fragiles !
Rien que pour ça je ne pourrais pas être topmodel (peut-être aussi pour le diamètre de mon cuissot, mais ça ce n’est vraiment qu’un détail !!!!!)

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>