10 IDEES MODE ECO-RESPONSABLE

Je ne vous propose pas comme le fait si souvent la presse féminine de faire monter la température en excitant le mâle alpha (dés)habillée en La Perla. C’est même tout l’inverse. Parce qu’il fait trop chaud et qu’il y a urgence, voici mes 10 idées mode éco-responsable pour faire baisser la température !

#Objectif2degrés

La Cop21 (Conférence des parties engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique) se réunit à Paris du 30 novembre au 11 décembre, avec l’idée d’aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays. L’objectif ? Maintenir le réchauffement climatique mondial en deçà de 2°C. La convention a malencontreusement oublié de m’appeler pour me proposer d’intervenir… Je suis hyper déçue, moi qui me voyais déjà en haut de l’affiche sur l’estrade, en total look Reformation, hiératique, Léonardo Dicaprio à mes côtés, hochant la tête en signe d’approbation à mon discours  : « Fashionistas du monde entier, rejoignez le mouvement écolochic ! Le réchauffement climatique, ça donne des frisotti, ça fait transpirer et ça fait des auréoles sur les vêtements. Le réchauffement climatique, c’est tabou, on en viendra tous à bout ! » Luttons contre ce fléau grâce à mon programme :

1. Recyclez !

Plutôt que de jeter les vêtements dont vous ne voulez plus, offrez-leur une nouvelle vie ! Les associations comme Emmaüs, les recycleries locales, les brocantes et même H&M avec son programme Close the Loop permettent de réduire les déchets et donc les émissions de CO2.

2. Chinez.

Vous savez que je suis une fan de vintage et que mon dressing est composé à plus de 50% de pièces venues du passé. Pas une semaine ne passe sans que j’aille piquer une tête chez Kiliwatch ou sur l’onglet vintage de Vestiaire Collective. J’ai commencé à chiner très jeune, pour une question de budget, bien avant que la fast fashion ne rende la mode si accessible. J’y ai pris goût car j’aime posséder des pièces uniques, m’offrir la qualité à moindre coût et l’émotion que me procure une pièce qui a déjà vécu une vie avant de rejoindre la mienne. C’est ma machine à remonter le temps ! Depuis quelques temps, je suis également sensible au facteur éco-responsable de l’achat vintage, qui permet d’éviter le gaspillage et une surproduction inutile et polluante !

3. Mettez-vous au chanvre.

Le chanvre permet de produire des vêtements agréables à porter mais surtout, 80% de sa production est effectuée en Europe. Moins de transports = moins de pollution et le compte est bon.

4. Achetez moins, pensez plus.

Le rythme effréné des collections dans la mode aujourd’hui tend à rendre caduque une pièce achetée seulement quelques mois auparavant. Chaque saison nous propose (impose ?) une nouvelle femme actuelle a qui il faut ressembler en tous points pour être dans le ton. Un système à l’avantage des marques, qui nous incite à renouveler notre garde robe de manière très (trop ?) régulière. Le risque de cette surconsommation : polluer, se fâcher avec son banquier, avoir du mal à affirmer son identité à travers son style.

5. Trouvez votre style.

Le non est le nouveau noir. Face aux multiples possibilités qui nous sont offertes, le meilleur moyen de rester soi-même et de consommer raisonnablement est de trouver son style et d’apprendre à dire non. Cet hiver la tendance est au rouge, mais vous détestez cette couleur ? Passez votre tour. Le monde entier la consacre emblème du chic, mais marinière vous donne le mal de mer ? Soyez-vous fidèle ! Vous gagnerez un temps fou à ne plus perdre votre temps à courir après votre nouvelle image du moment et à constituer le dressing qui va avec !

6. Définissez vos basiques.

Lorsque vous aurez défini votre style et vos basiques (par exemple pour moi, le noir n’est pas une couleur basique, je n’en porte quasiment jamais, à part quand je suis bronzée l’été. Le kaki est l’une de mes couleurs basiques) amusez-vous à créer un maximum de looks avec. Les accessoires, les bijoux, le maquillage, la coiffure, tous ces éléments de style permettront de rentabiliser au mieux votre dressing.

7. Achetez mieux. 

« Acheter moins, choisir mieux, faire durer ». Vivienne Westwood, l’ex punk anoblie par la Reine d’Angleterre, milite pour un mode de consommation plus raisonné. Sa paire de boots iconique la « Pirate » pourrait en devenir le symbole. Lancée dans les années 80, elle est connue pour devenir plus belle au fil du temps. J’ai économisé pour me l’offrir il y a quelques années et c’est l’un de mes meilleurs achats, car je sais qu’elle vieillira avec moi (et sûrement mieux que moi, mais c’est un autre sujet).

8. Faites une detox (enfin presque).

Je vais être transparente avec vous, je ne dirais jamais non à un Zara fix. Parfois, j’en ai juste envie, il s’agit simplement de ne pas tomber dans l’excès. Ca tombe bien, car mon Espagnol préféré après Nadal fait partie des marques qui ont signé le programme Detox de Greenpeace en 2013. Comme Levi’s, Mango, Nike, Uniqlo, Mango et Valentino, Zara s’est engagé à éliminer les substances chimiques polluantes de sa chaîne de production.

9. Shoppez écolo-chic.

Oubliez le style fête de l’huma, le sarouel cousu dans une communauté hippie auto-gérée en Midi-Pyrénées et les chemises oversized col mao made in Népal. Les nouveaux créateurs de mode éco friendly ont le talent de réunir style, haute désirabilité et respect de l’environnement. Ils s’appellent Reformation, Ekyog, Maiyet, Veja ou Stella McCartney.

10. Sachez quand partir.

« If it smells like shit, it must be shit ». Iggy Pop. Que j’aimerais traduire par : si vous entrez dans une boutique et qu’une odeur de pétrole vous attaque le nez et la gorge, fuyez. »

A vous d’écrire la suite ! Je suis certaine que vous avez plein d’idées pour une mode plus responsable, n’hésitez pas à les partager sur les réseaux sociaux avec #objectif2degrés, ou directement sur la plateforme lancée par EDF objectif2degres.edf.frPour chaque hashtag, EDF versera 10€ à des associations engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Crédits : stylisme et photo Absolutely Glamourous. Olga porte un total look vintage : tee-shirt Episode, jean’s 501 Levi’s et bandana achetés chez Kiliwatch, montre Rolex vintage.

5 Commentaires

Natieak

Effectivement, on trouve de très belles pièces dans les vides greniers. Une manière de dépenser moins et de redonner une deuxième vie aux vêtements.

Répondre
lfdm

Bonjour, merci pour ces doux conseils et carton plein pour la citation d’Iggy ! Je crois que je vais appliquer cela dès à présent ……….Bonne journée à vous

Répondre
Monomaliste

Ah je ne peux qu’encourager ce genre d’initiatives. Je consomme second hand et je revend tout ce que je ne mets plus ou même ce que je n’ai jamais porté ! J’épure mon dressing et ça fait du bien.

Répondre
Caroline Van Genechten

Hello! Sinon il y a aussi le site Made & More http://www.madeandmore.com/fr/ c’est un site multi-marques où on trouve une super sélection de marques de mode qui sont éthiques, qui fabriquent localement, et qui met en avant le savoir-faire des artisans

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>